Collège et Lycée Saint-Charles
Collège Saint-Charles
Collège Saint-Charles

Une école moderne depuis 1897

A l’aube de ses 120 ans, Saint-Charles s’appuie sur une histoire qui a su marier circonstances et vision pour en façonner un établissement respecté, qui aujourd’hui rayonne au-delà des frontières cantonales. De tout temps l’Homme a été placé au-dessus de tout et son ultime vocation a toujours été d’accompagner les jeunes qui lui ont été confiés dans leur parcours personnel. Ainsi, au fil du temps, Saint-Charles s’est forgé une tradition d’ouverture d’esprit, de curiosité et de partage des savoirs.

Fondé le 6 mai 1897 par Ernest Daucourt, le Pensionnat pour jeunes gens fournit tout d'abord une assistance scolaire aux jeunes catholiques jurassiens. La première salle d'études est aménagée dans les locaux de la maison de Reinach, actuelle cure catholique.

Le premier juillet 1901, l'Institut catholique de jeunes gens emménage en bordure de l'Allaine, à son emplacement actuel. Après l'ouverture des classes primaires et secondaires, tous les locaux de l'ancien "magasin des sels" seront transformés en autant de salles de classe, d'études, bibliothèques, dortoirs, réfectoires, y compris une chapelle.

En 1918 l'Institut Saint-Charles achète la fabrique d'horlogerie et atelier de dorage située le long de l'Allaine pour y faire des classes à partir de 1922.

Le Collège Saint-Charles, nouveau nom de l'Institut depuis 1925, compte 120 élèves aux alentours de 1930. Les locaux ne permettent bientôt plus de répondre à sa mission et un  nouvel agrandissement est initié.

De 1939 à 1977 un accord avec Saint-Maurice autorise les élèves de dernière année de Saint-Charles à y passer leur baccalauréat. En 1978 le Collège Saint-Charles obtient l’autorisation de dispenser ses premières maturités gymnasiales. Aujourd’hui près de 250 élèves fréquentent le campus et quelques 8'000 alumnis incarnent cet état d’esprit humaniste de Saint-Charles aux quatre coins du monde.

Texte

Naissance d’Ernest Daucourt à Porrentruy.

1848
Texte

Ernest Daucourt, préfet de Porrentruy, inaugure un pensionnat pour jeunes garçons sous la conduite de l’Abbé Constant Vallat. Les enseignements se déroulent dans la demeure patricienne de Reinach, à Porrentruy. Les cours du soir y dispensent une instruction civile et religieuse. On le nomme alors l’Institut catholique.

6 mai 1897
Image
Présentation

La maison de Reinach est trop étroite. Des classes sont aménagées dans l’ancien dépôt de sel des Princes-Evêques, un imposant bâtiment édifié au XVIIIème siècle au bord de l’Allaine.

1901
Texte

Ouverture de l’École nouvelle dans le cadre de l’Institut catholique, avec deux classes post scolaires.

1910
Texte

Ernest Daucourt et Jules Koller, alors recteur de l’Ecole nouvelle, reçoivent l’autorisation d’ouvrir une école primaire, puis une école secondaire en 1914. Pour permettre la création de ces nouvelles classes, les locaux du dépôt de sel sont transformés.

1913
Texte

L’Institut catholique devient l’Institut Saint-Charles, à l’initiative de l’abbé Charles Humair qui en devient le nouveau recteur.

1915
Texte

L’Institut devient le Collège Saint-Charles. La direction en est confiée aux chanoines de Saint-Maurice (Valais). Grâce au soutien généreux des catholiques jurassiens et du diocèse de Bâle, l’établissement s’agrandit. Une annexe et une chapelle viennent prolonger l’ancienne façade. Une nouvelle construction permet d’accueillir près de 300 élèves.

30 septembre 1925
Texte

Construction de la chapelle actuelle, dédiée à Sainte-Thérèse et à l’enfant Jésus.

1930-31
Texte

Aménagement d’une nouvelle annexe pour héberger huit classes littéraires.

1932
Texte

Un accord avec Saint-Maurice autorise les élèves de dernière année de Saint-Charles à y passer leur baccalauréat.

1939 - 1977
Texte

Aménagement du nouveau bâtiment des classes.

1962
Texte

Création du centre sportif Léon Burrus, halle et piscine.

1972
Texte

Ouverture de l’école aux filles.

1975
Texte

Le Collège Saint-Charles obtient l’autorisation de dispenser ses premières maturités fédérales. Reconnaissance de la maturité gymnasiale.

1978
Texte

Aménagement de la salle de lecture à la bibliothèque et création de l’internat des filles.

1987
Texte

Accrochage d’un polyptique signé Bregnard dans la chapelle sous l’égide de l’Abbé Chèvre, recteur.

1989
Texte

Josiane Pourchet première rectrice de Saint-Charles.

1991
Image
Ecole - extérieur

Rénovation des anciens bâtiments pour le centenaire du Collège grâce au soutien de mécènes jurassiens.

1997
Texte

Introduction de l’allemand par immersion dans les degrés primaires.

2001
Texte

Équipement de la salle d’immersion.

2010
Image
L'internat

Création du nouvel internat des garçons

2014
Image
Multimédia

Ouverture de la nouvelle bibliothèque et rénovation intégrale du parc informatique.

2015
Image
La maturité bilingue en anglais

Introduction de la maturité bilingue français-anglais

2016
Texte

Célébration des 120 ans de Saint-Charles, le 6 mai.

2017